Arasement complet du seuil du pont des CFP sur la Bléone à Digne (B1-9)

[4] Depuis juillet 2021 (phase 2d et phase 3)

Reprise des travaux de consolidation des piles du pont des CFP et confortement de la protection de berge le long de la RN85

Après une interruption des travaux entre avril et juillet en raison des calendriers écologiques de certaines espèces d’oiseaux nichant dans le lit de la Bléone, les travaux ont repris. Aussi, à partir du 15 juillet, deux interventions ont été engagées :

  • La suite des travaux de consolidation des piles du pont des CFP
  • Le confortement de la protection de berge le long de la RN85

Suite des travaux de consolidation des piles du pont des CFP

Ces travaux sont essentiellement pris en charge par l’entreprise FREYSSINET (Gémenos, 13) qui intervient comme co-traitant dans un groupement d’entreprises avec COSEPI France (Aiglun, 04) et MINETTO (Sisteron, 04).

Les panneaux d’information mis en place en 2020, ont été laissés en place pour informer le public.

phase 2d (17)_B1-9

En 2020, une rangée de tirants avant été installée au travers des deux piles. En 2021, ce sont les deux rangées inférieures qui ont été réalisées. Le projet de confortement intègre également la protection de la pile d’origine par la création d’une ceinture de béton projeté et ferraillé (30 cm d’épaisseur).

Un maximum de précautions sont prises pour éviter d’endommager les fondations historiques du pont. Aussi, le dégagement des piles se fait par paliers.

Le 1er palier terrassé en 2021, a concerné une hauteur de 3 m environ. La 2ème rangée de tirants a été mise en place, le ferraillage a été installé avant la projection du béton sur les 2.5 premiers mètres de haut.

Une fois cette première hauteur consolidée, l’entreprise a dégagé les 1.5 m inférieurs de la pile. La dernière rangée de tirants a ainsi pu être réalisée. Le ferraillage a été mis en place avant l’opération de projection du béton. Ainsi les fondations historiques du pont sont consolidées.

La dernière étape de ce confortement de la pile est la mise en place d’une ceinture d’enrochements autour du nouveau béton. L’objectif de ces blocs est d’éviter que le béton soit directement percuté par les graviers de la Bléone en période de crue.

Sur la pile gauche, le type de protection mis en place est similaire.

La mise en place de la ceinture de micropieux autour de la pile approximativement au niveau de la dernière rangée de tirants a débuté début décembre. Au total, ce sont 120 micropieux qui ont été mis en place par pile. L’intérieur des micropieux a été rempli de béton.

Après les micropieux, le dessous de la pile a été injecté de béton.

Ensuite, les opérations ont consisté en :

  • l’aménagement de la longrine en béton qui fera la liaison entre les têtes des micropieux et le béton supérieur.
  • la mise en place des blocs d’enrochement autour du béton.

Confortement de la protection de berge le long de la RN85

Ces travaux sont portés par le Syndicat pour le compte de la DIRMED, gestionnaire de la route nationale.

Une consultation spécifique a été lancée et c’est la société Stéphane TRON TP de Selonnet qui a été retenue.

Ici, les travaux consistent à approfondir ou renforcer la protection de berge existante dans l’optique de l’abaissement du lit de la Bléone suite à l’arasement du seuil du pont des CFP.

Préalablement à toute intervention des enjeux, l’entreprise a procédé à la dérivation de la Bléone (avec pêche électrique de sauvetage préalable), à la coupe de la végétation et à l’aménagement des accès.

Afin de limiter les coûts, les travaux ont été adaptés tout au long des 1.1 km en chantier. Aussi, plus l’on se rapproche du seuil et du pont, plus les travaux sont importants.

C’est pourquoi, sur les 45 mètres aval du chantier, l’ensemble de la protection existante a été retirée pour reconfigurer une protection de berge en blocs assise sur une semelle de 2.5 m de profondeur. Ces travaux nécessitent le terrassement de fouilles profondes. Ces fouilles sont ensuite comblées de blocs et c’est sur cette semelle que l’on dresse un parement en blocs.

Plus en amont, là où le lit de la Bléone descendra moins, les travaux consistent à prolonger la semelle existante pour renforcer son efficacité en crue.

Accédez aux différentes phases de ce chantier en images…

[5] De janvier à mars 2022 (phase 4)
Finalisation des travaux sur les berges et arasement complet du seuil

[4] De juillet à décembre 2021 (phase 2d et phase 3)
Reprise des travaux de consolidation des piles du pont des CFP et confortement de la protection de berge le long de la RN85

[3] De janvier à mars 2021(phase 2b et 2 c)
Confortement de 625 m de la digue du plan d’eau des Férréols (avec adaptation de la prise d’eau du canal de Gaubert) et de 240 m de la digue des Férréols

[2] D’octobre à novembre 2020 (phase 2a)
Début des travaux de consolidation des piles du pont des CFP et confortement de 175 m de la digue du plan d’eau des Férréols (partie amont du pont des CFP)

[1] De juillet à novembre 2020 (phase 1)
Confortements des digues des Férréols et du plan d’eau des Férréols