Arasement complet du seuil du pont des CFP sur la Bléone à Digne (B1-9)

[3] De janvier à mars 2021(phase 2b et 2 c)

Confortement de 625 m de la digue du plan d’eau des Férréols (avec adaptation de la prise d’eau du canal de Gaubert) et de 240 m de la digue des Férréols

Après la période potentielle de crue, les travaux ont repris en janvier. Ils se sont arrêtés à la mi-mars afin de respecter les calendriers écologiques. Aussi, entre janvier et mars, deux opérations ont été conduites :

  • Le confortement de la digue du plan d’eau des Férréols et l’adaptation de la prise d’eau du canal de Gaubert
  • Le confortement de la digue des Férréols au droit des terrains de tennis.

Confortement de la digue du plan d’eau des Férréols et adaptation de la prise d’eau du canal de Gaubert

Ces travaux ont été réalisés par l’entreprise COZZI d’Annot (04) depuis le même accès que les travaux interrompus en novembre 2020 (au droit du parking du pôle animation du plan d’eau des Férréols).

Deux ouvrages différents ont été aménagés :

Sur les 300 m en amont de la prise d’eau : la digue a été confortée par un parement en enrochement posé sur une semelle de 2,5 m de profondeur mais le canal d’amené à la prise d’eau a été intégré à l’ouvrage. En effet, l’abaissement du lit de la Bléone au droit de la prise d’eau est estimé à 1.5 m après l’arasement du seuil. Il était donc indispensable d’aménager ce chenal en béton pour garantir la mise en eau du canal et l’irrigation associée à cette prise d’eau.
Ce chenal est un chenal rectangulaire de 1.2 m de large et 0.8 m de haut. Sa pente est de 0.2 % pour permettre de laisser passer un débit de 700 l/s qui correspond à ce que le canal à le droit de dériver.

Des martellières rustiques ont été aménagées le long du chenal pour permettre la mise en eau à différents niveaux.

Une vanne de décharge a été installée devant la prise d’eau historique pour permettre de gérer la quantité d’eau dans le canal en aval.

Plusieurs crues sont survenues depuis la fin des travaux. Aucun dégât n’est constaté. Comme cela avait été envisagé, le chenal en béton s’est rempli de graviers lors de ces crues. La Ville de Digne les Bains n’a toutefois rencontré aucune difficulté pour nettoyer et canal et remettre l’eau au canal comme elle le fait habituellement.

Sur les 325 m amont  : la digue a été confortée par un parement en enrochement posé sur une semelle de 2,5 m de profondeur. Le principe de cet aménagement est identique à celui réalisé en 2020 lors des phases 1 et 2a.

Confortement de la digue des Férréols au droit des terrains de tennis

Ces travaux ont été réalisés par le groupement d’entreprises COSEPI France (Aiglun, 04) et MINETTO (Sisteron, 04) depuis un accès aménagé au droit de la halle des sports (accès déjà utilisé lors des travaux de 2020 sur la digue des Férréols par le groupement d’entreprise TRON/OLIVERO).

Comme sur les autres sections de digue, les travaux ont consisté à retirer les blocs qui étaient en place afin de dégager le perré en béton historique. Ensuite, une « nouvelle » protection a été réalisée selon le principe suivant :

  • ouverture d’une tranchée profonde de 2.5 mètres et large de 4 m sous le niveau de la Bléone tel qu’il devrait s’établir après arasement du seuil du pont des CFP (environ 1 m plus bas que ce qu’il est aujourd’hui).
  • remplissage de cette tranchée de blocs d’enrochement pour former une semelle (ou sabot) qui sécurisera la future digue en empêchant la rivière de creuser au pied de l’ouvrage.
  • monter un parement en enrochement sur 3 mètres de haut pour conforter la digue. Les enrochements ont été pentés à une pente de 3/2.

Préalablement aux travaux, la Bléone a été déviée afin de permettre aux engins de travailler hors d’eau et limiter ainsi les impacts environnementaux.

Une fois la rivière déviée, la végétation présente a dû être coupée car elle était située dans les enrochements qui devaient être confortés.

Ensuite, les travaux de consolidation de la digue ont pu commencer.

Des panneaux d’information ont été placés par le Syndicat pour informer les usagers et les passants sur les travaux en cours.

Accédez aux différentes phases de ce chantier en images…

[5] De janvier à mars 2022 (phase 4)
Finalisation des travaux sur les berges et arasement complet du seuil

[4] De juillet à décembre 2021 (phase 2d et phase 3)
Reprise des travaux de consolidation des piles du pont des CFP et confortement de la protection de berge le long de la RN85

[3] De janvier à mars 2021(phase 2b et 2 c)
Confortement de 625 m de la digue du plan d’eau des Férréols (avec adaptation de la prise d’eau du canal de Gaubert) et de 240 m de la digue des Férréols

[2] D’octobre à novembre 2020 (phase 2a)
Début des travaux de consolidation des piles du pont des CFP et confortement de 175 m de la digue du plan d’eau des Férréols (partie amont du pont des CFP)

[1] De juillet à novembre 2020 (phase 1)
Confortements des digues des Férréols et du plan d’eau des Férréols