Travaux de rétablissement des continuités écologiques et de gestion du risque d’inondation sur la Bléone à Digne-les-Bains

268
Travaux de consolidation des piles du pont des CFP – Août 2021

Le 15 juillet, le Syndicat Mixte Asse Bléone a entrepris deux chantiers d’importance sur la Bléone à Digne les Bains

Il s’agit de

  • L’arasement du seuil du pont des Chemins de Fer de Provence – CFP (reprise des travaux débutés en septembre 2020) ;
  • L’abaissement partiel du seuil du pont Beau de Rochas

Ces deux chantiers entrent dans le projet global d’aménagement des 4 seuils transversaux présents sur la Bléone à Digne-les-Bains.

Ce programme vise à

  • Gérer de manière intégrée le risque d’inondation en abaissant le niveau de graviers en amont des seuils et en augmentant donc la capacité de passage des crues. L’objectif étant de mettre en sécurité le centre-ville de Digne les Bains pour la crue centennale de la Bléone.
  • Atteindre le bon état écologique de la rivière en rétablissant les continuités écologiques. Il s’agit ici de répondre aux exigences de la Directive Cadre sur l’Eau et du Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE).

Chantier du seuil du pont des CFP

Il intègre le démontage complet du seuil mais également le confortement des digues situées en amont, la reprise de l’ouvrage de protection de la route nationale n°85 ainsi que la consolidation des fondations des piles du pont. C’est un chantier techniquement complexe dont le budget global approche les 3.9 millions d’€uros.

Ils sont subventionnés par l’Agence de l’Eau et l’Union Européenne avec le Fonds Européen de Développement Régional, Provence Alpes Agglomération, le service des Chemins de Fer de Provence de la Région SUD ainsi que la Direction Interdépartementale des Routes (DIRMED) apportent les budgets complémentaires à ces aides publiques (on parle d’autofinancement).


Chantier sur le seuil du pont Beau de Rochas

Ce chantier est assez différent de celui du pont des CFP. En effet, le seuil sera ici conservé car il permet de sécuriser le Grand pont situé à dizaine de mètres en amont. Toutefois, pour permettre une meilleure circulation des poissons, un point bas a été aménagé au centre du seuil ; ce point bas constitue une rampe à très faible pente (3%) par laquelle les poissons pourront monter et descendre la rivière.

Construction de la rampe piscicole au milieu du seuil Beau de Rochas

Les travaux en cours intègrent également la consolidation de 240 mètres de digue entre le seuil et la confluence avec le torrent des Eaux Chaudes (le long du terrain de pétanque).

L’opération représente un budget de 700 000 € HT. Elle est subventionnée par l’Agence de l’Eau à 80 %. Provence Alpes Agglomération apporte l’autofinancement.

Article précédentEn ligne !
Article suivantFestival Inventerre du 28 septembre au 3 octobre